Conservatoire d’espaces naturels d’Auvergne

Vous êtes ici : Accueil < Sites à découvrir
 

194 sites, 1 443 hectares de milieux naturels préservés en 2015

Une diversité foncière, paysagère, écologique, humaine est gérée par le CEN Auvergne à travers 194 sites et 1443 hectares. Avec le CEN Allier, ce sont près de 285 sites et 2 106 hectares qui constituent le premier réseau de sites naturels préservés dans l’ancienne entité "Auvergne".

Une dimension relayée à l’échelle nationale, puisque les Conservatoires d’Espaces Naturels sont les premiers gestionnaires privés d’espaces naturels en France (plus 2 900 sites couvrant 153 000 ha sur près de 3 000 communes). Ils interviennent sur des sites prestigieux comme la plaine de la Crau, les gorges du Gardon, le Lac d’Annecy, les Aiguilles rouges, la vallée de la Seine...

Encore inégalement répartis sur le territoire régional, les sites du CEN Auvergne couvrent néanmoins la plupart des milieux naturels de l’Auvergne, depuis les sommets des montagnes, jusqu’aux vallées de l’Allier et de la Loire.

Cette implication sur les espaces naturels les plus menacés et les plus caractéristiques de notre région se traduit par une présence importante dans le Puy-de-Dôme (126 sites), la Haute-Loire (31 sites), le Cantal (21 sites) et l’Allier (16 sites). La liste des sites est disponible sous le lien suivant :

PDF - 165.8 ko

Certains sites restent volontairement confidentiels par rapport à la sensibilité d’une espèce (oiseaux, chauves-souris, plantes rares…) ou d’un milieu. Ils ne sont donc pas ouverts au public par des aménagements spécifiques ou ne font pas l’objet d’animations nature. La discrétion est leur meilleure préservation.

Néanmoins, la grande majorité reste accessible grâce à des aménagements spécifiques (barrières, marches, balisage, panneaux) ou à travers des manifestations réalisées et encadrées par les Conservatoires.

Ces sites ne font pas l’objet d’une réglementation particulière sauf cas particuliers liés à des arrêtés municipaux ou préfectoraux. Ils sont sous le régime du droit commun et de la bonne conduite des usagers (respecter les aménagements, emporter ses déchets, ne pas piétiner la végétation, éviter de cueillir les fleurs…).

N’hésitez donc pas à découvrir une soixantaine de sites différents à travers de petits aménagements (simple panneau explicatif, point de vue, circuit de découverte) ou par un sentier de randonnée traversant ou longeant un site.

Tous les milieux naturels caractéristiques de notre région sont représentés : bords d’Allier ; volcans et coteaux secs de Limagne ; sources et prés salés ; tourbières d’altitude ; étangs, lacs, mares ; gorges encaissées ; crêtes ou vallées de montagne ; vergers Conservatoire….

NOS ACTIONS

Les thèmes privilégiés des Conservatoires (Allier, coteaux secs, sources salées) et la position géographique de leurs sièges (Riom et environs de Moulins) expliquent une présence historique et une forte densité de sites en Limagne, dans le Pays des Couzes et le long de l’Allier. Depuis, cette présence s’est renforcée sur d’autres territoires à travers différents thèmes (mares, gîtes à chauves-souris, tourbières et marais…) notamment sur les Combrailles, le Livradois, la vallée de l’Alagnon, le Brivadois et à travers l’ensemble du département de l’Allier.

ATTENTION : certains sites des Conservatoires abritent des espèces de plantes ou d’animaux qui font l’objet d’une préservation au titre du code de l’environnement.

Pour plus de renseignement : contacter la DREAL Auvergne.