Conservatoire d’espaces naturels d’Auvergne

Vous êtes ici : Accueil < Découvrir le Conservatoire < Fonctionnement bénévole associatif
 

L’organisation associative du CEN Auvergne

 L’Assemblée générale

Comme dans toute association, l’assemblée générale est l’organe qui réunit l’ensemble des membres de celle-ci (administrateurs, bénévoles actifs, adhérents).
Son rôle consiste à définir les orientations générales de l’association dans le respect des statuts et à contrôler la gestion des biens de l’association.

C’est donc l’organe qui définit la politique de l’association.

Les rapports moral, financier et d’activités lui sont soumis chaque année pour approbation.
 C’est l’assemblée générale qui élit en son sein les membres du Conseil d’administration, qui, comme son nom l’indique, administre l’association tout au long de l’année. L’assemblée générale se réunit au moins une fois par an, mais une assemblée générale extraordinaire peut être convoquée lorsque certaines décisions doivent être prises : modification des statuts, cession de biens.

 Le Conseil d’Administration

L’association est administrée par un Conseil d’administration qui valide toutes les décisions qui engagent le CEN Auvergne, qu’il s’agisse d’orientations et de politique générales, de gestion du personnel, d’interventions foncières ou de gestion de sites, de gestion budgétaire ou de valorisation. Le Conseil d’administration est donc l’organe exécutif du CEN Auvergne. Il guide et supervise les actions de l’équipe technique en s’appuyant sur l’avis du Conseil scientifique. Les membres du Conseil d’administration peuvent être issus de 3 collèges :
- un collège obligatoire, de 9 à 15 membres élus par l’assemblée générale, parmi les adhérents individuels directs, pour un mandat de 3 ans, renouvelable par tiers chaque année. Les membres sortants sont rééligibles.
- un collège formé des membres associés, chaque membre associé ayant droit à un siège.
- un collège complémentaire composé d’un représentant de chaque Conservatoire départemental ayant signé une convention d’affiliation au CEN Auvergne, du Président du Conseil scientifique du CEN Auvergne, d’un représentant du Conservatoire Régional de l’Habitat et du Paysage (CRHP).
 Le Conseil d’administration est convoqué selon les modalités définies dans un règlement intérieur.

 Le Bureau

Le Conseil d’administration (CA) élit en son sein un Bureau comportant un président, un ou plusieurs vice-présidents, un secrétaire, un secrétaire adjoint, un trésorier et un trésorier adjoint. Ils sont élus chaque année et sont rééligibles. Le président, le secrétaire et le trésorier sont obligatoirement choisis parmi les représentants du collège des adhérents individuels directs.
Le Conseil d’administration précise le champ d’intervention qu’il délègue au bureau. Il peut s’agir de la préparation des dossiers à soumettre au CA, du suivi de la mise en œuvre des décisions de ce dernier, de la protection de sites, approuvées par le Conseil scientifique... Le Bureau est donc le “Cabinet” du Conseil d’administration du CEN Auvergne. Il se réunit selon des modalités et un rythme défini par le règlement intérieur. 
Le Président préside le Bureau et le Conseil d’administration qu’il convoque. Il représente l’association dans tous les actes de la vie civile.

 Le Conseil scientifique

Conformément à la Charte des Conservatoires d’Espaces Naturels, le CEN Auvergne comporte un Conseil scientifique. Celui-ci est commun au CEN Auvergne et au CEN Allier. Son rôle est défini par les statuts : il doit examiner le bien-fondé des propositions en matière d’intervention foncière et d’orientation de gestion.
Par ailleurs, il joue un rôle de Conseil auprès du Conseil d’administration, les décisions ultimes étant du ressort de ce dernier. Cela a été le cas pour les grandes orientations suivies actuellement. Il est donc le garant de la rigueur scientifique des actions du CEN Auvergne. Le Conseil scientifique a deux réunions par an, au cours desquelles sont validées (ou non) en particulier les propositions de nouveaux sites et les plans de gestion. Mais son rôle peut être plus fondamental et porter sur des questions d’éthique aussi bien que sur des synthèses techniques (gestion par pâturage par exemple).

Il propose en outre au CA les candidatures des Conservateurs attachés aux sites gérés. Le Conseil scientifique comprend entre 20 et 30 membres nommés par le CA sur la base de leur compétence scientifique dans le domaine des Sciences de la Nature. Ils peuvent ne pas être adhérents du CEN Auvergne ou du CEN Allier. Par ailleurs, les membres du CS apportent leurs connaissances à l’équipe technique pour l‘élaboration et le suivi des plans de gestion. Autant que possible, un ou deux d’entre eux suivent chaque site.