Retour
Milieu naturel : Coteaux et plateaux secs
Altitude : 720 mètres
Superficie : 25 ha
Coordonnées GPS : 45.327 N 2.51123 E
Ville la plus proche : Sud de Bort les Orgues (15 km)
Région touristique : Sumène-Artense
 
Vous êtes ici : Accueil > Sites à découvrir > Cantal > Plateau et lac de Chastel-Marlhac

Plateau et lac de Chastel-Marlhac

Commune de Le Monteil (Cantal)

Le plateau volcanique de Chastel-Marlhac est riche d’histoires et légendes. Outre les histoires de fées, de trésors cachés, certains n’ont pas hésité à qualifier ce site de "Haut lieu de France", il a porté les noms de Castrum Méroliacum, Méroliacense, Marlhaci et Chastel-Marlhac. Ce promontoire était idéal pour y établir une place forte facile à défendre. Les Romains s’y installèrent, de nombreux vestiges subsistent. Il a été une des seules résistances au pillage de l’Arvernie en 532 par les soldats de Clovis.

Les falaises d’orgues basaltiques ont permis de protéger ce petit village des attaques des assaillants. Le siège aurait pu tenir plusieurs années sans l’imprudence de quelques habitants qui furent pris en otage. L’atout majeur de Castrum Miroliacum tenait d’une agriculture possible sous la protection du promontoire de lave, et de la présence « d’un grand lac d’une eau limpide, très agréable à boire » qui correspond aujourd’hui à une petite zone humide appelée "Le Lac" (environ 8 ha à l’époque).

A partir de ce plateau, vous pouvez découvrir le paysage bocager typique de l’ouest du Cantal.

Voir en ligne : http://histoire-locale.chez-alice.f...


Pédagogie

- Thèmes : biodiversité, cycle de l’eau, volcanisme, paysage, histoire locale
- Animations possibles
- Chantier bénévoles possibles
- Panneaux : 1 table panoramique, projet de sentier de découverte

En savoir plus

- Plan de gestion

Nos actions

Le CEN Auvergne préserve depuis 2006 avec la commune une petite zone humide (le Lac) réduite aujourd’hui à un demi hectare.

Une conférence-sortie sur le lac et les amphibiens, ainsi qu’un chantier bénévole ont été réalisés en 2010 en lien avec l’association des quatre saisons marlhacoises. Les travaux ont permis de débroussailler une partie des berges. Des travaux seront reconduits régulièrement.

Ce plateau est un site inscrit au titre des paysages.

Imprimer cet article